SupMédical

Le numerus clausus à la Faculté de Lille

En 2018, sur les 3060 candidats inscrits aux concours de PACES, 702 étaient inscrits à SupMédical. Parmi ces inscrits, 366 ont obtenu un classement leur permettant d’être reçus en deuxième année dont le major et 8 des 10 premiers du classement, soit un taux de réussite de 52%.

Les Facultés appliquent la réorientation active

Le nombre restreint de places imposé par le numerus clausus ne permet pas au plus grand nombre de poursuivre ses études en deuxième année. Seuls les meilleurs pourront ainsi suivre la formation de leur choix.

  • À l’issue du premier semestre, 15% des étudiants seront réorientés vers d’autres formations universitaires et ne pourront se réinscrire en PACES qu’après validation d’une année de licence (soit 3 semestres complémentaires à la PACES).

  • À l’issue du second semestre, seront seulement admis à redoubler les étudiants dont le classement est inférieur à 2,5 fois le numerus clausus. Les autres seront réorientés vers d’autres formations universitaires, et ne pourront se réinscrire en PACES qu’après validation d’une année de licence (soit 2 semestres complémentaires à la PACES).

Numerus clausus Candidats ayant présenté le concours
Médecine 458 1661
Odontologie 87 574
Pharmacie 205 566
Maïeutique 40 251
Kinésithérapie 102 264
Total 892 3060*

*les candidats peuvent présenter de un à cinq concours au 2nd semestre

Les formules de SupMédical

Pour réussir l'année de PACES, SupMédical propose des formules de préparation complémentaires :

Réunions d'information

SupMédical organise des réunions d’information sur la réforme des études de Santé mise en place à la rentrée 2020/2021. A l’intention des élèves de 1ère et leur famille, ces réunions présentent les différentes voies d’accès aux études de Santé, les enjeux et le calendrier de la procédure ParcourSup ainsi que les formules d’accompagnement de la Faculté de Lille.